Dans la classe

FOIRE AUX QUESTIONS

Quelles sont les contre-indications aux soins?
Les soins sont contre-indiqués en cas de fièvre, d'infections, d'inflammations aiguës, de fractures, de blessures ou d'hémorragies récentes.

Faut-il un avis médical pour recevoir les soins?
Pour certaines pathologies, en cas de doute et pour votre sécurité, le praticien peut le demander.

Quelles sont les limites d'intervention du praticien?
Le praticien rééquilibre, soulage, informe et conseille selon ses connaissances et son expérience. Il vous accompagne dans la redécouverte de votre autonomie de santé. Bien sûr, votre implication dans la mise en pratique des recommandations et des exercices est primordiale pour rééquilibrer le terrain et prolonger les bienfaits des soins sur du long terme.

Les soins peuvent-ils se substituer à la médecine allopathique?
Non, ils ne constituent en aucune façon un acte médical. Ils sont complémentaires à la médecine conventionnelle et l'alliance des deux est remarquable sur les maladies chroniques par exemple (Fibromyalgie, Polyarthrite Rhumatoïde, Hypertension, Asthme etc.)

Les soins peuvent-ils être combinés avec une psychothérapie?
C'est un grand OUI ! La combinaison des deux fait des merveilles.

La présence des parents est-elle obligatoire pendant la séance des enfants?
Oui, la présence d’un parent ou d'un tuteur légal pendant la séance est obligatoire pour les mineurs.

Peut-il y avoir des réactions après la séance?
Oui, c'est même plutôt courant. C'est le signe que le corps se rééquilibre. Faites en part à votre praticien dans tous les cas.